______________
P
remiers pas en Microscopie
______________
Plan du Chapitre
 


 

LE MICROSCOPE

 


 
Cliquez sur l'image pour agrandir.
Cliquez sur le mot pour en savoir plus.

Le Microscope, mode d'emploi simplifié.

Généralités


U
n certain nombre de règles de base sont à respecter dès la première observation: les habitudes se gardent, même les mauvaises.
Le microscope, même le plus simple, est un instrument merveilleux, fruit de recherches de nombreux savants au cours des siècles .Il n'a cessé d'évoluer pour atteindre aujourd'hui une quasi perfection. Il comprend des parties mécaniques d'une très grande précision et des optiques tout aussi fragiles.
Référez-vous à son mode d'emploi fourni, pour connaître la manière de le déplacer et de l'entretenir.
Par exemple il est généralement recommandé de le soulever par sa potence et non par le tube optique ou la platine ce qui pourrait endommager les mécanismes délicats.


Éclairer

 

 

 

Disposer sur la platine une lame portant un objet suffisamment contrasté. Par exemple une aile de mouche entre lame et lamelle dans une goutte d'eau. Cette lame montée de façon permanente, constitue un bon test chaque fois que l'on aura complètement déréglé son éclairage ou que l'on utilisera un nouveau microscope.
Deux possibilités se présentent selon que l'on possède un éclairage externe par miroir ou un éclairage intégré .
Pour l'éclairage par miroir, diriger la lumière d'une ampoule dépolie sur la préparation en basculant le miroir.
Dans le cas d'un éclairage intégré, mettre simplement sous tension et régler le rhéostat sur une valeur moyenne ou faible.
Ouvrir les diaphragmes à moitié.
Positionner le condenseur à mi course
Mettre en place l'objectif le plus faible (par exemple celui qui est marqué 10 X) en faisant attention à ce que le cliquetage soit bien enclenché dans le cas d'un objectif monté sur revolver.
Mettre l'oculaire (ou la paire) le plus faible.

Pré
Mise au point

Chaque objectif de microscope à sa propre distance de mise au point, d'autant plus courte que l'objectif est puissant. Constituez-vous un petit tableau avec les distances frontales de vos propres objectifs il vous aidera beaucoup. Certains objectifs montés sur revolver sont équilibrés entre eux, c'est à dire que quand la mise au point est faite pour l'un, elle l'est aussi quand on en positionne un autre. Méfiez-vous,il peut arriver qu'un objectif soit dépareillé ou bien légèrement dévissé ou qu'entre temps on ait mis une lame plus épaisse et on risque l'accident. D'autre part certains objectifs sont munis d'un système"pare-choc", ce n'est pas une protection absolue !
A l'aide du mouvement rapide, et en tenant la tête sur le côté du microscope, les yeux à hauteur de la platine , positionner l'objectif à une distance de la préparation éclairée, légèrement inférieure à la distance focale de l'objectif.

   
Mise au point
Maintenant, et uniquement maintenant, mettre l'oeil à l'oculaire.
Sans toucher à la mise au point, améliorer l'éclairage puis toujours l'oeil à l'oculaire, à l'aide du mouvement rapide, éloigner l'objectif de la préparation d'une petite quantité ne s'éloignant pas trop de la distance théorique de mise au point.
Des ombres sombres de plus en plus nettes doivent apparaître, puis l'image. En cas d'échec recommencer la série d'opération de pré-mise au point. Recentrer éventuellement votre aile de mouche.
L'image étant obtenue, vous pouvez utiliser le mouvement lent.
Une fois votre microscope réglé vous pouvez changer de préparation.
Observation

Si votre WebCam est placée sur le microscope et qu'elle est reliée à votre ordinateur, toutes ces opérations se feront directement à l'écran !
Assurez-vous que les réglages de la caméra sont positionnés sur "Automatique"
Essayez de parfaire l'éclairage en agissant sur les diaphragmes, le rhéostat ou le miroir, le condenseur et utilisez la surplatine pour voyager dans le micromonde.
Un clic de souris, vous photographiez, vous filmez !


Résumé


Règles à respecter.

Utiliser une préparation bien contrastée (Aile de mouche) !
Eclairer convenablement la préparation !
Faire une pré-mise au point l'oeil à la hauteur de la platine !
Commencer toujours une observation avec le plus faible grossissement !
Ne pas essayer d'utiliser pour le moment l'objectif à immersion !!

 

Annexes



___________________________________

 

Tableau des distances de travail des objectifs:

(Valeurs approchées pour un tube de 160 mm)

OBJECTIF
FOCALE
Distance de Travail *
4 X
40 mm
27 mm 30 mm
10 X
16 mm
6 mm
40 X
4 mm
0.5 mm
60 X
2.6 mm
0.15 mm **
100 X
1.6 mm
0.35 mm 0.12 mm

* Sources Olympus et Nachet
** Une lamelle couvre objet mesure déjà 0.16 à 0.17 mm d'épaisseur !

Photos ToUcam Pro
___________________________________

Petit matériel pour débuter

 

Le matériel nécessaire à la réalisation de ses premières observations peut être très réduit, mais au fil des observations vous allez vous constituer un véritable petit laboratoire. Il vaut mieux donc prévoir un endroit réservé à votre passion.

Un paquet de lames porte objet
Une boite de lamelles couvre objet

Une aiguille montée*
Une lame de rasoir
ou de cutter
Un compte gouttes ou une baguette de verre
Une lampe à alcool

Le reste du petit matériel se trouve facilement au fur et à mesure des besoins: papier buvard ou "sopalin", chiffons doux, récipients divers, ( verres à boire, bocaux divers, petits flacons de médicaments vides) etc...
De la même manière, un certain nombre de "réactifs" de base peuvent être récupérés dans l'environnement quotidien, alcool à brûler, eau de Javel, teinture d'iode...

*On peut facilement se confectionner une aiguille montée à partir d'un porte-mines et une aiguille de machine à coudre.

 

__________________________________

Que peut-on observer ?

 

Le mode d'observation le plus courant étant l'éclairage par transmission, (la lumière traverse la préparation) nous devons disposer d'objets à observer de petite taille et transparents.
La profondeur de champ, c'est à dire la distance entre deux plans de l'objet dont l'image est nette en même temps, n'étant pas très grande en microscopie, il est préférable de n'observer des objets ne présentant pas trop de relief.
Tout objet répondant à ces trois critères peut être observé au microscope.
Toutefois, les objectifs possédant une distance frontale suffisante (voir le tableau), permettent une observation par réflexion ( la lumière ne traverse plus l'objet mais l'illumine par le dessus) et ils n'ont donc plus besoins d'être transparents.

Explorez votre environnement et aiguisez votre curiosité !
Faites vous même vos propres découvertes et uniquement quand vous croirez avoir tout vu,allez puiser dans les ouvrages (ou dans le reste du site) !

Vous aurez ainsi l'impression d'être le premier même si quelqu'un vous a déjà précédé.

 

__________________________________

Comment faire vos premières préparations ?

 

Cellules végétales: Prenez un oignon que vous coupez en deux. Décollez la pellicule transparente qui recouvre une des écailles. Portez-en un petit fragment sur une lame, déposez dessus une goutte d'eau et recouvrez d'une lamelle. Observez en commençant toujours par le plus faible grossissement.

Cellules humaines : Prélevez avec le bout de l'ongle ou un Coton-Tige, en grattant légèrement la face intérieure de la joue. Déposez la boue cellulaire ainsi obtenue sur une lame avec un peu de salive. Couvrir d'une lamelle, vous observez les cellules jugales et des bactéries.
Ces cellules servent parfois aux tests génétiques grâce à l'ADN de leur noyau.


De nombreuses observations issues de l'environnement quotidien sont réalisables aussi simplement que les deux précédentes: ailes et pattes de mouche, grains d'amidons divers, grains de pollen, cristallisations de produits chimiques, eau des vases des fleurs coupées.