Le Microscope Photonique à Lumière Réfléchie

 


 

Dans son ensemble le Microscope Photonique à Réflexion est similaire au Microscope Photonique en Transmission.
Seul le sens de la lumière qui sert à l'éclairage est différent (voir les deux figures ci-dessous)


 

Fig: 1
Microscope éclairé en Transmission
Fig: 2
Microscope éclairé en Réflexion
 

Figure 1:

Dans le microscope biologique classique (Microscope à Lumière Transmise) la lumière traverse l'objet qui doit être transparent.

Figure 2:

Dans le cas suivant, la lumière est réfléchie par l'objet opaque.
Elle arrive par dessus et est perpendiculaire (verticale) à la préparation.

De ce fait on appelle ces dispositifs d'éclairage : Éclairages épiscopique ou Illuminateurs verticaux.

Il conviendrait de les appeler : Epi-illuminateurs verticaux.

 

 

Les Epi-illuminateurs verticaux peuvent se répartir quatre catégories.

      • Le Miroir de Lieberkühn
      • L'Illuminateur vertical de Nachet.
        • L'illuminateur de Beck.
        • Illuminateurs de Beck améliores
      • Les Illuminateurs à gaine de lumière

 


 


Miroir de Lieberkühn.

( Descartes-Lieberkühn )

 
 
  • Le dispositif connu sous le nom de Miroir de Lieberkühn ( 1734 ) à été décrit par Descartes in Dioptrique en 1637 et de ce fait devrait s'appeler: Miroir de Descartes-Lieberkühn.

  • Il est composé d'un miroir hémisphérique entourant l'objectif et dont le foyer coïncide avec celui de l'objectif.

  • Il convient donc de posséder un miroir adapté à chaque objectif !
    En fait chaque objectif possède son propre miroir.



 

 

 

L' Illuminateur vertical de Nachet.


 
 
  • Dans l'Illuminateur vertical de Nachet, c'est l'objectif lui même qui sert à éclairer le sujet opaque.
    L'objectif sert donc à la fois de condenseur et d'objectif.
    La moitié du champ de l'objectif est occupée par un miroir semi-réfléchissant (ou un prisme) qui sert à diriger la lumière vers le sujet à travers l'objectif.

 

 

 

 

Illuminateur de Beck

 

 
 
  • Avec l'Illuminateur de Beck, c'est tout le champ de l'objectif qui est occupé par le miroir ou le prisme. Ce type d'épi-illuminateur a été popularisé sous le nom de opak-illuminator (Wild-Heerbrugg)
    Dans ce cas aussi l'objectif sert de condenseur qui est donc toujours adapté à l'ON de l'objectif.
    C'est ce dispositif qui est le plus souvent utilisé dans les microscopes métallographiques.

 
 
Dispositif de Leitz (Ortholux -Orthoplan)
La lumière venant de la source passe au travers du corps du microscope.
Un levier permet de décentrer le collecteur.
   
 


Le dispositif du Nachet 300 incorpore la polarisation.

  • C-Collecteur
  • P-Polariseur
  • A-Analyseur amovible
  • Do-Dc Diaphragmes
   
 
     

 

 

  • Remarque : Dans les illuminateurs précédent de Nachet et de Beck les rayons participant à l'éclairage traversent les lentilles de l'objectif dans le sens inverse des rayons formant l'image.

    Mais ces rayons sont perpendiculaires au sujet ce qui donne une image plate sans relief et souvent éblouissante.

    Certains de ces dispositifs peuvent être améliorés par des filtres polarisants ou des systèmes de décentrement de la source pour atténuer les inconvénients précédents.

 

 


 

 

Petit microscope épiscopique de contrôle de profondeur

 

 
 
 

 

  • Remarque: La plupart des microscopes de ce type (MÉTALLOGRAPHIQUES) sont conçus pour un usage très spécialisé et sont TRES décevants quand on veut les employer pour un autre usage.

 

 

 

Illuminateurs à gaine de lumière

L'Ultropak de Leitz

 



L'utilisation des epi-illuminateurs verticaux redevient intéressante en biologie si l'on donne un léger angle d'incidence au faisceau d'éclairage en lui faisant traverser l'objectif non par les lentilles qui fournissent l'image, mais dans un dispositif optique annulaire intégré mais indépendant, constituant une gaine de lumière focalisée sur le sujet par un condenseur lui aussi en forme d'anneau. Avec ce dispositif, les résultats sont fabuleux!

Voir la photo de plume en fin d'article !


L' Ultropak permet ainsi de réaliser très rapidement des examens anatomo pathologiques sur des blocs de paraffine non pas taillés en coupes, mais simplement polis sur une face selon les méthodes de Leroux et Champeau.

 

 

 

 
DIFFÉRENTS DISPOSITIFS METTANT EN OEUVRE LES GAINES DE LUMIÈRE
 

 

Système BBT

 



Pour réaliser la gaine de lumière, la lumière est amenée autour de l'objectif par un miroir réfléchissant percé.

On voit ici le miroir octogonal percé du dispositif BBT

 

 


 

ILLUMINATEUR BBT

 

 
 

Cet illuminateur BBT se monte grâce à une bague filetée à la place du revolver du microscope.

Pour les faibles grossissements, l'objectif à glissière ne comporte pas de réflecteur, la concentration des rayons se fait grâce à un condenseur fixe positionné autour de la lentille de l'objectif en position centrale.
L'objectif moyen est muni de son condenseur.
La focalisation de la lumière sur l'objet se fait en dévissant plus ou moins la bague extérieure.
Condenseur entièrement démonté.
Objectif moyen.
 
Objectif verrouillé dans sa glissière-condenseur.
 
   

 


SYSTÈME VICKERS



Objectif Vickers en vue frontale :le condenseur n'est pas visible.
 
Objectif Vickers démonté:
L' objectif est maintenu au centre par une lame de fermeture.
 
     

 


SYSTÈME WILD

Remarquez la taille de cet objectif à côté d'un objectif classique déjà respectable.

 

Objectif Wild en vue frontale :
Objectif et condenseur

 
 
L'objectif au centre est maintenu par la lentille du condenseur.
 
       

 


OBSERVATION MICROSCOPIQUE EPISCOPIQUE AMATEUR

 


En microscopie amateur, différentes méthodes permettent de réaliser des éclairages épiscopiques et parfois à peu de frais

  • En premier, pour les faibles grossissement, du fait que la distance de travail est importante, il est très facile de réaliser des éclairages épiscopiques en focalisant sur le sujet opaque,la lumière de dispositifs d'éclairage divers comme

    • les lampes externes pour microscopes munis d'un miroir.
    • Les sources lumineuses focalisées sur le sujet par une lentille condenseur appelée Bull's Eye (Oeil de boeuf)
    • Les lampes à lumière froide pour loupes binoculaires
    • Les lampes type MityLight
    • Les montages à LED blanches en bout de flexibles.

  • Pour les grossissements moyens la distance de travail diminue et ne permet pas aussi facilement l'utilisation des moyens précédents. Tout au plus on obtient un éclairage incident (rasant) La solution la plus simple à réaliser s'inspire du miroir de Descartes-Lieberkühn. en utilisant:

    • les réflecteurs de lampes de poche (privilégier les formes circulaires) ou les réflecteurs de certaines lampes halogène dichroïques, mais l'opération de récupération est délicate. Mais attention cette méthode est limitée par l'ombre de l'objectif quant la focale est courte.
    • Les montages à fibre optique, parmi lesquels celui de COLMIC est très simple à réaliser

  • Pour les grossissements forts :

      • Vous pouvez confectionner une gaine de lumière à l'aide de fibres optiques entourant l'objectif et maintenues par un carter qui permet de courber leur extrémité.

  • Remarques :
    • Certains illuminateurs s'intercalent dans le faisceau image de l'objectif et de ce fait augmentent la longueur mécanique ( et donc optique) du tube. Ils seront donc utilisés avec des objectifs spécialement corrigés pour cette nouvelle longueur de tube. Par exemple pour le dispositif Nachet 300, les objectifs corrigent pour une longueur de tube de 215 mm


      Tourelle équipée MET 215 mm
      13x 28x 70x 120x ih

    • Pour les microscopes conçus pour travailler à l'infini, le problème ne se pose pas!

 


 

ASTUCE !

 
 
 
 


Epi-illuminateur BBT muni d'un tube porte oculaire se transformant en petit microscope de terrain à faible coût !
L'éclairage est à LED blanche.

Il ne reste plus qu'à lui adjoindre une WebCam !

 

 



Plume de perroquet
Microscope Panphot
Ultropak 50 x
Led Luxeon
APN S 50

 

 

 

Bon bricolage !

Vous pouvez partager votre expérience sur le Forum.

Mikroscopia