Le Microscope Photonique en transmission.

(LES COMPOSANTS DU MICROSCOPE)


Les moyens d'éclairage



Éclairage de Köhler

 

C' est grâce à la Théorie que publie Ernst Abbe de chez Carl Zeiss en 1873 que le Professeur A Köhler de chez Carl Zeiss également met au point en 1893 l'éclairage à double diaphragme qui porte son nom.

D'après les travaux d'Abbe, la formation d'une image de qualité dépend de deux éléments capitaux.
L'objectif avec son ouverture numérique( ON ) et la façon d'éclairer le spécimen .
C'est uniquement l'éclairage du spécimen qui nous intéresse ici.

Pour simplifier, la lumière peut avoir deux structures différentes selon que ces rayons sont parallèles ou non.
Nous avons deux types d'éclairages opposés l'un est appelé cohérent (//) et l'autre incohérent.
L'éclairage parfait qui rend le mieux les détails, est l'éclairage totalement incohérent.
Dans ce cas le pouvoir séparateur est maximal, il y a le minimum d'artefacts mais l'image est sans contraste, sans profondeur de champ.
A l'inverse plus l'éclairage est cohérent plus l'image est contrastée plus la profondeur de champ augmente, plus la résolution diminue et plus les artefacts augmentent à cause de la diffraction qui va créer des structures inexistantes.
Dans l'éclairage de Köhler, c'est le rôle du diaphragme d'ouverture de régler le degré de cohérence de la lumière.

 

 
 
Éclairage de Köhler
 
 


C
omment procéder aux réglages de l'éclairage de Köhler afin d'obtenir des images de qualité?