En ballade avec le Swift FM 31

Dominique Voisin



 
Compte rendu de vacances microscopiques...
Depuis que je m'adonne aux plaisirs de la randonnée en montagne, ça me démangeais de mélanger mes passions pour la microscopie et la rando...un achat sur ebay, m'a permis de donner réalité à ce rêve avec ce superbe Swift FM 31... Je le complète avec un coolpix 4500 et un adaptateur pour microscope, le tout avec un éclairage bricolé, me donne un ensemble redoutable d'efficacité , un véritable outil de campagne que je testais cet été.

Destination Pyrénées ...

Dans ce genre d'expédition , je cherchais avant tout des destinations avec de l'eau puisque mes sujets préférés sont les protistes d'eau douce avec un gout prononcé pour les algues et en particulier pour les diatomées. donc avec ma compagne nous avons choisis d'arpenter les lacs des Hautes Pyrénées au départ d'Argeles Gazost.

Sac à dos, bonnes chaussures, l'indispensable nourriture et pour la microscopie filet à Plancton, fioles pour le prélèvement, le Swift pour vérifier sur place l'intérêt du prélèvement et nous voila partis pour 5 à 6 Heures de marche. Il est impossible de faire partager ce genre de moment avec qui ne l'a pas vécu, les mots sont petits et les paysages grandioses, tous les sens sont en éveils, chaque pas est un effort et chaque pas amène une rencontre, un enchantement... : izard (variété Pyrénéenne de bouquetin), marmottes, aigles, papillons... la nature y est différente, sauvage et préservée, les paysages sont imposants et on s'y sent tout petit et privilégié de pouvoir être là à les contempler. C'est généralement la fin de la rando qui est l'apothéose... avoir marché des heures, être fourbu, affamé, assoiffé, avoir les mollets en feu et les cuisses dures comme du béton et arriver sur un lac, majestueux , grandiose, suspendu entre le ciel et la terre, avec une eau d'un bleu absolument indescriptible...c'est magique !!! C'est le genre d'expérience où on use son vocabulaire de superlatif rapidement.

Mais la cerise sur le gâteau, après ces moments de purs bonheurs, c'est de sortir le microscope, lames et lamelles, le compte goutte et de plonger dans le micro monde de ce gigantesque paysage... et là c'est le cadeau.


Je vous laisse imaginer le bonheur total dans lequel je baignais à ce moment précis en face à face avec cette Micasteria

 

Après six randonnées, de lacs et de zones tourbeuses j'augmentais considérablement ma collection d'algues peu communes

de gauche à droite : Euastrum oblongum, micrasteria rotata, Clostèrium lunula, Closterium venus,Surirella spiralis et peut être Hyalothéca.... Je n'avais jamais vu une telle concentration de desmidiées avec des individus que je n'avais jamais vu auparavant et le bouquet final avec cette Surirella spiralis introuvable.

Et ce n'est pas fini...

Synedra sur une chlorophycée filamenteuse (1 et 2), cosmarium botrytis, Cosmarium tetraophtalmum, Xanthidium fasciculatum, division de cosmarium.

et pour finir...

Euglena spirogyra (1 et 2), une minuscule gyrosigma d'environ 50 µm de long à priori une scalproides, Closterium moniliferum, une colonie de cocconeis sur une algue genre mougeotia et un rotifère philodina qu'affectionnait particulièrement mon regretté ami Christian à qui je dédie ces ballades....

Bref, j'espère vous avoir fait partager un petit bout de mon bonheur dans ce mélange de passions aussi diverses, le Swift est un compagnon idéal en camping pour qui veux explorer le monde microscopique de ses vacances. vous constaterez des différences importantes dans les éclairages, ceci est dut au fait que j'utilise un éclairage artificiel monté sur le microscope ou indifféremment la lumière naturelle qui donne un effet d'éclairage oblique, le fond bleu quelquefois présent est la couleur du toit de la tente, la brillance de certaine vue (Euglena spirogyra 2 par exemple) est donnée par l'utilisation du soleil en direct.

Mais les vacances ne sont pas finies... je suis allé aussi faire un tour en Méditerranée ... La suite dans un prochain article

Amitiés à tous

Dominique