LES MILIEUX DE MONTAGE REVISITÉS

Walter  Dioni                           
   Cancún (Q.Roo), Mexique

Les photos ont été prises en 640 x 480 avec une camera Motic DC-3, intégrée à mon Microscope National Optical , et réduites ou découpées pour leur insertion dans l'article. Quelques photos sont cliquables. La largeur du champ  avec chaque objectif (sur les photos non découpées bien sur) est la suivante: 4x = 3400, 10x = 1333, 40x = 340 et 100x = 133 microns. L'équipement et les filtres utilisés ont été décrit dans un article précèdent. Il est préférable d'afficher cet article avec une résolution de 800 x 600 px.
Je dois une reconnaissance spéciale à l'auteur du petit mais magnifique logiciel Neat Image Demo, et à Jean Marie Cavanihac pour me l'avoir fait connaitre.


Brachionus sp. dans un amas de micro algues Fixé au Lactocuprique et monté à la glycérine depuis 24 mois. Eclairage Rheinberg, centre noir, périphérie vert clair.
L'éclairage fait ressortir les trophi du mastax et l'architecture de la coque.

En raison du souci réel concernant les risques sanitaires que provoquent les produits chimiques utilisés dans les laboratoires de microscopie, j’ai présenté et discuté dans une série d'articles de Micscape (voir ci-dessous) 20 milieux sûrs de montage. Je présente ici un sommaire critique des faits les plus importants, plus de 20 mois après la première utilisation de la plupart d'entre eux. Ces 20 formules fournissent des milieux de montage pour tous les matériaux susceptibles de vous intéresser.

Vous n'avez pas besoin, même pour un moyen terme (5, 10, 20 ans ?), d’avoir recourt au Baume du Canada, très cher. Et rappelez vous cela, même si ce milieu peut n’être pas excessivement dangereux parce que vous l’employez seulement en quelques occasions, et surtout en petites quantités, le vrai danger est dans les solvants (Toluol, Xylol, tous toxiques et inflammables) et les éclaircissants, (comme le carbol-xylol, avec acide phénique) que vous devez stocker et employer une fois acquis.

 Tous les milieux ici passés en revue n'ont besoin d'aucun de ces solvants et présentent avec trois avantages :
1) ils sont sûrs,
2) ils sont bon marché,
3) ils ne soumettent pas les matériaux montés aux déformations produites par la déshydratation lourde des matériaux dont le baume a besoin.

Laissez le Baume de Canada pour les taxinomistes professionnels qui cherchent légitimement les « CAP », (cent ans de permanence) pour une préparation d'espèce type, et ayez plusieurs moments d'amusement en faisant votre collection de préparations avec une présentation vraiment professionnelle.


 
Liste de milieux expérimentaux de montage, et l'article dans lequel la formule peut être consultée

Pour la plupart des milieux je vous renvoie à la formule et aux illustrations incluses dans les articles de MICSCAPE (ils sont à quelques clicks de distance et ne nécessitent pas de connaissance de l’anglais). Ceci préserve beaucoup d'espace que je pourrais employer pour présenter des images de mise à jour des mêmes préparations revisitées plus de 20 mois plus tard. La seule présentation plus longue est pour les milieux de montage que je recommande, ou qui ont besoin d'une nouvelle discussion, comme le PVA-L. Les autres sont commentés par des groupes d'affinités.

Part 1. - les milieux liquides :
Part 2. - les milieux simples, durcisants :
Part 3a. - les formules : Fructose
Part 3b. - les formules : La Gomme arabique
 Part 3c. - les formules : Le PVA
 Parts 4 and 5. - les gelées et les conclusions :


Aw, l'eau antiseptique : c'est un simple montage humide, mais avec adition d'une petite quantité de fixateur ce qui rend ce montage antiseptique (Partie 1)

 Indiqué quand vous voulez examiner et préserver pour un examen postérieur au microscope vos collections de micro invertébrés et de micro algues, mélangées (ou pas) aux détritus très fin.

 Vous concentrez simplement par filtration, ou mieux par décantation, votre échantillon préservé (utilisant GALA ou Lactocuprique) et montez les gouttes du sédiment sur vos porte objets. Vous pouvez ajouter à l'échantillon quelques colorants pour teinter les individus et pour les rendre plus évidents (colorants FD&C, bleu de méthylène, violet de gentiane, tartrazine, selon l’échantillon).

 Éliminez toute l'eau excédante des marges de la lamelle et scellez-la très soigneusement pour éviter l'évaporation du milieu. Essayez d'obtenir une préparation très mince. Normalement c'est un montage provisoire prévu pour une durée de plusieurs semaines ou quelque mois au plus.

  Mais parce qu’il permet la prise facile de photos et parce que l'élasticité de la lamelle laisse déplacer et tourner les individus observés en appliquant des pressions légères avec une aiguille emmanchée, il est l'une des techniques les plus utiles que l'amateur doit maîtriser.

 Comme vous voyez c'est seulement un raffinement, mais très utile, de la méthode de montage humide.

 Beaucoup des avantages de cette technique sont partagés par le Glycérol, le Fructose ou le PVA-G (voir ci-dessous) employant dans ce cas une technique étape par étape pour éviter l’excès de pression osmotique que ces produits peuvent exercer sur les micro invertébrés, tous très labiles.

 De la même manière, même bien scellées, la durée de ces préparations est de seulement deux ou trois mois. Ceci parce que il n’y a ici aucun témoignage de durée supérieure.

002-glycerine
1.- Un Monostyla closterocerca (par la forme du pied) entremêlé dans le détritus, on voit le mastax.
2.- une spore, probablement d'Althernaria, une moisissure pathogène ...
3.- deux euglènes, on voit un gros grain de paramylon, dans l'une d'elles, et les chloroplastes bien conservés dans les deux cellules.
4.- une vue avec l'objectif x 40 du brachionus de la première photo, on voit clairement les cils de la couronne.
5.- Une arcelle (peut être A.vulgaris) en coupe optique montrant les deux nucleus diamétralement opposés. La thèque était déjà transparente quand j'ai vu  la préparation  pour la première fois. Toutes les préparations sont à la glycérine. (La photo du Brachionus n'a pas été découpée elle peut servir d'échelle)

GP, glycérine pure (partie 1)

 La Glycérine est un des milieux de montage difficile, mais très utile. C'est également le milieu de référence pour monter les nématodes.

Il exerce une grande pression osmotique sur les matériaux biologiques ayant pour résultat des individus distordus. Pour éviter ceci il doit être incorporé très graduellement.

 Une technique des plus utile, si vous n'êtes pas pressés par le temps, c'est d’ajouter 5% de glycérol à l'échantillon (0.5 ml dans 9.5 ml) ou encore moins, et de laisser l'échantillon à part pour évaporer l'eau jusqu'à ce que seul le glycérol (et vôtres sujets) demeure. Protégez de la poussière bien sûr.

 

Vous pouvez accélérer l’évaporation en mettant votre échantillon dans une étuve à 40 ºC, comme celle décrite par Jean Legrand dans MicrOscOpieS


003-glycerine
1.- un rotifère Bdelloide, comme toujours il est contracté, mais je l'ai vu vivant: c'est Phylodina roseola. (Objectif 40 X)
2-  on ne vois pas les chloroplastes, mais il semble que ce soit une Chaetophora. ( Obj 40 X )
3.- deux très petits péritriches non déterminés.( Objectif 100 X)
4, une chlorophyta, on voit le noyau dans les cellules.( Objectif 100 X)
5- une cyanobactérie : probablement Scytonema. (Objectif 100 X)

 Deux techniques plus compliquées sont la concentration étape par étape, et les méthodes de remplacement des fluides de Seinhort. Une description détaillée d'elles peut être trouvée dans l'article: NOUVEAUX FIXATEURS SANS FORMOL (1ére partie) du Magazine MicrOscOpieS. dans les paragraphes dédies au montage des sujets fixés au GALA. Avec des matériaux correctement fixés la GP garanti un aspect presque réaliste des sujets.

004-glycerine
005-glycerine
006-glycerine
deux diatomées à l'extrémité de sa fixation muqueuse.
Obj. x 40

une cyanobacterie, probablement Gloeocapsa . Chaque amas cellulaire est enveloppé dans un amas gélatineux. Obj. x 100
une autre algue, à cellules indépendantes, chacune enveloppée de gelée.
Obj. x 100

 Les photos jointes montrent des algues et quelques invertébrés montés à la glycérine. Le lutage de la lamelle doit être très soigneux. Il existe toujours le risque d’une filtration. Ma préparation après 24 mois a un vide de presque ¼ de la surface de la lamelle. Évidement mon lutage n’était pas parfait et les matériaux n’étaient pas dans la glycérine pure. L’eau c’est évaporée. Mais le reste de la préparation a fourni de magnifiques exemples du travail conjoint du lactocuprique et de la glycérine.

 
MMF, milieux de montage au fructose  (partie 2)

 Pur, le fructose peut être trouvé en poudre au rayon des édulcorants des supermarchés. (Si vous achetez un flacon (500 g -1 kg), donnez-en à vos collègues, il y en aura suffisamment pour des dizaines d'entre eux et pour longtemps.

 Celui ci peut être préparé d'après la formule de Larry Leggs (Voir son article de MICSCAPE).

007-fructose
008-fructose
épiderme d'oignon, coloré au violet de gentiane.
Fond Clair. obj. x 40. Karo 60%
muscles d'un copépode, vus à travers les parois du corps, illuminés avec un Rheinberg blue-orange

 Une autre source, plus commode et bon marchée, est le sirop concentré (à 76%) de fructose de maïs pour le petit déjeuner qui se vend dans les Amériques sous le nome de  Karo. Il doit y en avoir également dans d'autres de marque * , mais vous devez lire les étiquettes pour être sûrs que le sirop ne contient pas de saccharose (le sucre commun) qui est une source potentielle de cristallisations. Karo ne se cristallise pas, et il est recommandé en tant que milieux de montage de référence par de nombreux algologues. Il est également bon pour d'autres végétaux, inclusion des coupes  (probablement pour des mycètes aussi) et beaucoup d'invertébrés comme de petits insectes, entomostracés, ou acariens.

* En Europe,vous trouverez du Fructose cristallisé pur dans tous les rayons diététique des supermarchés et en pharmacie. (NDTR)

009-fructose
010-fructose

L'articulation de l'aile d'une mouche.
Fond clair.
Obj. x 10. Karo 60%

Les "branchies" dans la queue d'une larve de moustique. Fond noir, disc de 12 mm.
Obj. x 10, . Karo 60%

 Il est utilisé comme une solution de 60% du produit commercial. Il sèche bien sur les bords en quelques heures. Mes préparations sont minces, sèches, les couvre objets ne se déplacent pas, n’ont aucune cristallisation, et même la Violet de Gentiane est conservé.

 Le Fructose reçoit des sujets directement de l'eau, ou de la glycérine ; si vous conservez des matériaux dans l'alcool, transférez-les graduellement dans l'eau. Comme le fait la glycérine, le fructose est capable de distordre les matériaux très sensibles. Une technique en trois ou quatre étapes peut être nécessaire.

 Il reçoit et maintient beaucoup de colorants, et préserve très bien la chlorophylle dans les échantillons végétaux qui ont été fixés avec le GALA ou le Lactocuprique.

 Il est des plus facile d'employer ces milieux de montage. Le Fructose et le PVA-G deviendront vos milieux de référence.

 
CPG-pva, colle pure commerciale, basée sur PVA

 Pour les travaux manuels, sont vendues quelques colles transparents et sirupeuses faites de PVA *. On peut les trouver dans les magasins de cotillon, et selon mon expérience il n'est pas difficile de les trouver. Le produit est transparent et a la consistance du miel et peut être dilué avec 30% d'eau. Quelques matériaux choisis (vous devez essayer) peuvent être montés dans cette colle à 70% PVA commerciale, directement à partir de l'eau ou de 1/3 de glycérol dans l'eau. Les lamelles doivent être lutées car si elles ne le sont pas, la colle pure tend à sécher et se détacher du verre en quelques mois. Je n’aime pas l’indice de réfraction de la colle pure, la glycérine l’améliore beaucoup (voir PVA-G).

* (l'Alcool Polyvinylique, à ne pas confondre avec de l'Acétate Polyvinylique - également PVA - qui est, ce dernier, la base de la colle blanche des écoles)

011-pva-g
012-pva-g
013-pva-g
Cladocère. Fond noir.
obj. x 10 PVA-G
Glande perigastrique. larve de moustique. COL-D1. obj. x 10 extrêmité caudale de la même larve. COL-D1. obj x 10 PVA-G
Cliquez sur ces trois images pour les agrandir.

 Vous ne connaissez pas le poids moléculaire exact des matières premières, ni la concentration exacte des colles. Mais vous êtes des amateurs, et si vous achetez un tube de 50 ml de colle pour quelques euros, comme j’ai fait, vous aurez du PVA pour toute votre vie (achetez en deux si vous projetez de vivre plus longtemps !)

 Je vous encourage de rechercher cette colle commerciale parce que le PVA pour la microscopie est très coûteux et difficile à obtenir, et de se dissoudre. Les colles sont vraiment très bon marché et prêtes à l'emploi. (S’il est difficile de les trouver en France je crois que le PVA m-23 que vend M. Lecomte doit servir en tant que solution de base à laquelle vous pouvez adjoindre du glycérol. Voir ci dessous)

014-pva-g
015-pva-g
016-pva-g
Un copepodite d'un copépode cyclopoide. obj. x10. Fond noir
Le post abdomen d'un cladocère. Fond clair. obj. x 10
trois plans optiques amalgamés avec CombineZ
Les 3 montages dans PVA-G
Une petite algue coloniale. Fond clair. obj. x 100

PVA-G.- Alcool polyvinylique avec du glycérol (partie 3)

Il reçoit des matériaux pratiquement de tous les fixateurs si vous prenez soin de très bien les laver . Il est clair, transparent, a un indice de réfraction très bon, bonne capacité éclaircissante, bon comportement au séchage, et dure beaucoup même s’il n’est pas lutéé.

 Il reçoit et maintient la couleur des colorants les plus habituels que l'amateur peut employer, et également la chlorophylle des végétaux. Et vous pouvez monter avec lui pratiquement tout, y compris le pollen (avec ou sans colorations supplémentaires). Je suis fanatique de PVA-G et recommande qu'il devienne votre milieu de montage habituel.

017-pva-g
018-pva-g
un acarien - "araignée rouge" de l'Hibiscus
fond noir, disc de 12 mm. obj x 10. PVA-G
un détail de la tête du même. Fond clair.
obj. x 40 PVA-G
Ce montage a seulement 6 mois. Il est utilisé ici pou montrer la versatilité du PVA-G

 Pour ces matériaux difficiles comme les échantillons mélangés avec détritus, dont nous avons parlé dans le paragraphe sur la GP, une méthode étape par étape peut être pratiquée aussi avec le PVA-G avec de très bons résultats. Ceci vous donne une préparation avec l'aspect (ou meilleur) d'un montage au glycérol, mais solide, sec, et susceptible d'être archivé facilement et examiné même à l'immersion àd'huile sans problème. J' utilise  un produit de marque "ITOYA" Paper Glue (Voir leur site en anglais sur le Net)

019-pva-g
020-pva-g
Épiderme  d'Aptenia cordiflora - 24 mois après
- obj. x 100- fond clair. PVA-G
Pollen de Pétunia grandiflora. Fast Green FCF- fond clair. obj. x 100- PVA-G - Ce montage a 18 mois.

 Note : après que l'article dans Micscape ait été publié j’ai visité le site de Marcel Lecomte, et les produits qu'il vend. Si vous ne trouvez pas la colle bon marché de PVA (ou si vous voulez une référence plus technique, avec un matériel bien étalonné) je pense que la formule peut être préparée avec cette formulation :

 Alcool polyvinylique (m 23a)...........30 ml

De l'eau saturée avec du borax.......12 ml

Glycérine................................................18 ml

 Ceci inclut un produit polyvinylique qui a déjà 1% du phénol en tant que conservateur. C’est un avantage.

021-pva-g
022-pva-g
Quatre images d' amas de microalgues, fixés au Lactocuprique et montés en PVA-G. Elles servent pour comparer la qualité du montage dans la glycérine et le PVA-G
023-pva-g
024-pva-g
L'échantillon est monté en utilisant le PVA-G étape par étape comme si c'était de la glycérine . Toutes les photos en fond clair et avec l'objectif x 100 à immersion.

PVA-L.- Alcool polyvinylique avec de l'acide lactique. (partie 2)

 Il est proposé comme le produit de remplacement pour la formulation du Hoyer.

Le Hoyer est un éclaircissant puissant avec de la gomme arabique, hydrate de chloral et acide phénique, tous les deux interdits. L’acide lactique est très pénétrant et la formule était prometteuse, jusqu'à la connaissance de son Indice de Réfraction qui est de 1.43, bien plus bas que celui de la glycérine (1.47) Réellement le PVA-L est un bon éclaircissant qui agit vite, mais le PVA-G, en le laissant agir, doit être plus éclaircissant, pour les mêmes matériaux. Bien sûr, les préparations qui j’ai, avec PVA-L, son sèches, fixes, et claires, excessivement éclaircissantes avec certains matériaux comme des aphides, par exemple. Mais quelques unes d'entre elles ont un problème supplémentaire dont je ne connais pas l'origine, elles ont  de petits cristaux parsemés sous le couvre objet.

Il n’y a aucun raison, que je puise découvrir qui justifie ce fait  et je crois simplement qu'on a besoin d'être très soigné quand on lave les lames, les lamelles et aussi dans l'emploi des fixateurs ou autres réactifs ajoutés aux sujets.

Pour le moment je dois recommander l’utilisation du PVA-G, et continuer quelques expériences avec le PVA-L.

Voici deux exemples réussis de montage au PVA-L

025-pva-l

Photo d'un petit "thrip" (un insecte de l'ordre des Thysanoptera) capturé sur une fleur de Gerbera jamesoni. Il fut fixé à l'alcool 70%, lavé a l'eau et monté au PVA-L, il y a 8 mois. La préparation est parfaitement sèche, fixe et claire, sans cristallisations. Regardez les ailes si particulières de cet insecte. Obj. x 10. éclairage avec le Col-D3. 6 photos furent composées pour cette image. Le fond fut estompé avec Photo Paint
Cliquez sur la photo pour l'agrandir!


026-pva-l
027-pva-l
028-pva-l
Les ailes du thrip en fond noir
PVA-L

Un Aphide trouvé sur le Basilic
Obj. x 4. PVA-L

L'abdomen du même. obj. x 10
PVA-L


NPM.- Vernis à ongles (partie 2)

 Il y a un long temps que le vernis à ongles est utilisé comme "scellant" pour les lamelles. Mais il peut également être employé en tant que milieu résineux synthétique. Il est le plus cher des milieux étudiés ici.

Mais c'est certainement le plus facile à trouver.

 Le dissolvant commun pour tous les vernis à ongles est l’acétone ou l’acétate butylique, ou beaucoup d’autres mélanges commerciaux.

029-NPM
030-NPM
Actinophrys sol - un héliozoaire, fixé avec AFA, coloré avec FastGreen FCF, les actinopodes sont rétractés. Obj. x 40. NPM
Extrémité de l'aile d'un moustique.
Obj. x 10. NPM

 Généralement, pour l'employer comme milieux de montage, il est bon de le diluer avec un peu son solvant pour s’assurer qu’il s'étale bien sous la lamelle.

 Les matériaux à monter très délicats doivent être complètement déshydratés par quelques passages à l'alcool (30, 50, 75, 96, et 96 une deuxième fois, pourrai être une série appropriée)
On peut inclure dans le NPM à partir de l’alcool de 96%.  Après plus de 20 mois, les préparations que j'ai faites montrent qu’elles ne se rétractent pas, qu'elles sont possibles en épaisseur très mince, et ce qui est le plus important, qu'elles préservent les colorations appliquées aux sujets montés.

 J'ai monté des épidermes de feuilles, des poils, des écailles de papillon, des parties d'insectes, des algues, des protozoaires et des rotifères. Les plus mauvaises furent les branches cylindriques des algues filamenteuses, qui ont été aplaties par la déshydratation avec l'alcool.

031-NPM
032-NPM
Surface supérieure de l'aile de moustique.
Obj. x 40
L'articulation de la patte d'un moustique .
Obj. x 40

Les plus difficiles  sont les préparations épaisses, parce qu'on doit  replacer continuellement  le vernis que se rétracte par les bords, jusqu'à consolidation  totale du matériel. On doit mettre  des cales  pour éviter d'écraser  les sujets.

 La durée du montage dépend peut être de la qualité du Vernis. Un microscopiste que l’a utilisé me rapporte  que ses préparations, au contraire des miennes se détachent (s'épluchent) du verre en quelques mois. Peut être que les porte objets et les couvre objets doivent être soigneusement dégraissés ? J’ai utilisé le vernis transparent de la marque Revlon. Je considère qu'une bonne précaution est de sceller la lamelle avec un mastic acrylique.

 
Gomme Damar (Dammar).- Partie 2

 Étant une résine naturelle d'origine végétal le Damar partage avec le Baume la longue durée. C’est presque un CAP. Les solvants normaux sont le toluène et le xylène, qui sont les bandits de l’histoire. Mais contrairement au Baume il est soluble dans la térébenthine, ou même l’alcool d' isopropyle. Les deux formulations rendent ce produit moins dangereux et il est certainement beaucoup plus bon marché que le baume.

 Achetez-le avec ses solvants dans les magasins d’art, ou il est vendu pour faire des vernis pour peintures à l’huile.

033-damar
034-damar
Gomme Damar- aile de mouche, obj. x 10
Fond Clair
Gomme Damar - surface de l'aile d'une mouche. Obj x 40 Fond Clair

 Néanmoins il n’est pas complètement sûr, parce que pour faire une bonne dissolution on doit chauffer la résine pour la fondre, et alors (hors du feu) on doit ajouter lentement le solvant. Il est bon de la préparer diluée et de la laisser se concentrer jusqu'à la densité voulue.

Il exige une déshydratation très graduelle et complète avant le montage, mais seulement à 96%, comme le vernis à ongles, on n’a pas besoin d’employer l' alcool absolu.

 C’est naturellement un très bon choix, mais seulement pour l’amateur adulte.  Un protozoologiste dit que c'est le meilleur milieu pour monter des grégarines.

 
Gelée De Glycérine de Kaiser.-  Partie 4

 C'est la meilleure formule des milieux du groupe des gelées de glycérine., même si vous y 'ajoutez le double de son volume d'eau. J'ai discutté de cette formule dans un message du Forum..... C'est même une formule historique venant du 19ème siècle, et certainement c'est le milieu le plus souvent proposé aux amateurs.

035-kaiser
036-kaiser
La chambre incubatrice d'une Daphnie
(la même que dans le précédant article )
Un des embryons de la photo précédante.

 Mais vous devez la faire fondre dans un appareil approprié, et même avec un certain risque si vous employez le gaz ou l'alcool, les flammes nues, les allumettes ou les allume cigarettes. Vous devez la filtrer fréquemment pour avoir un milieu vraiment clair et propre, et lutter contre les bulles d'air, grandes, petites, et microscopiques, toujours pressentes sous la lamelle en priant quelles ne restent pas collés à, ou même sur, votre sujet. Au plus elle est thermiquement instable, tout au moins dans les pays chauds, ayant besoin d’un soin spécial pour la stocker ou pour stocker  les préparations faites avec elle. Vous devez les archiver horizontalement. Pour différentes raisons je la trouve aussi criticable que le baume . (Oui, je le sait : c’est une hérésie !)

 
La Gelée au Borax de Fisher est la plus difficile, bien qu’elle soit très recommandée (pour le pollen surtout). Même avec double borax et beaucoup d’antiseptique cette formule devient facilement polluée par des champignons et des bactéries.   Je ne l'utilise pas.

 Rappelez-vous que pour faire une très bonne inclusion dans les gelées il vaut mieux préalablement imprègner vos sujets de glycérine.

 (Si vous avez les équipements requis, (ou vous ne pouvez pas obtenir PVA), utilisez les gelées, mais probablement vous devrez fabriquer votre appareil. Si vous êtes enthousiaste des gelées, essayez de construire le four de Jean Legrand ou la platine chauffant de Jean Marie Cavanihac, tous les deux sont adaptés pour vous permettre une manipulation complète de votre sujet dans les milieux fondus avant d'appliquer la lamelle. Oubliez d'être pressé pour éviter les brûlures)
 
Les gens disent que les gelées sont les milieux d'élection pour monter le pollen. Mais essayez d'employer du  PVA-G (avec ou sans colorants supplémentaires) Je crois que la gelée de glycérine n’est pas meilleur.

 
Sirop de von Apathy.- est un sirop populaire de gomme arabique avec du saccharose (le sucre commun).

  C'est une formulation très ancienne ( fin du 19ème siècle) de von Apathy . On dit que ces très difficile de dissoudre la gomme arabique, et on recommande toujours la gomme en larmes, et non la gomme en poudre. Ce fut vrai avant mon invention du « truc du sucre ». Mélangez soigneusement le sucre et la gomme arabique en poudre. Et ajoutez l’eau petit à petit. Le sucre et la gomme sont dissous en même temps et vous avez votre solution en 5 minutes.

 L’Apathy a été toujours blâmé à cause de la cristallisation du saccharose. Dans les préparations très minces des tissus colorées au Soudan, pour la mise en évidence des lipides que j’ai effecyuées comme élève dans mon université il y a beaucoup d'années, je n’ai jamais vu les cristaux. Maintenant je crois qu'ils deviont utiliser la formule modifiée d' après Lillie avec fructose.

037.von-apathy
038-von-Apathy
Après 24 mois, l'antenne d'un copépode
Obj. x 40 Fond Clair
Cristaux de saccharose à la marge de la lamelle
Lumière polarisée

 Mais après 24 mois toutes les préparations que j'ai effectuées avec ce sirop montrent des  cristallisations qui naissent depuis le bord de la lamelle vers le centre du couvre objet, même si elle est scellée avec du vernis à ongles.

Comme la cristallisation est beaucoup plus importante avec les lamelles non scellée,qu' avec les autres, je pense qu'un très bon mastic , appliqué soigneusement, peut éviter le problème.

La formule ne sèche pas rapidement, mais elle sèche. Les sujets inclus son bien conservés. Le seul problème est la formation de cristaux.


GAF - Gomme arabique avec du fructose. (partie 3c)

J'ai constaté que le GAF, qui contient du fructose (j’utilise le Karo), ne souffre pas du problème de la cristallisation. Le GAF c’est ma formule de replacement du milieu de Lillie, dérivé de l’Apathy contenant du fructose en lieu du saccharose. Les résultats sont comparables au PVA-G, même avec les fragiles protozoaires. Mais le séchage des bords est bien plus lent et sous des climats humides il pourrait exiger l’aide d'un four. Mais il sèche quand même.


038-gaf
039-gaf
Articulation de l'aile d'une mouche,
GAF, obj x 10- Fond Clair
Cellules vues à travers la chitine du dos d'un copépode, GAF, obj x 40 Fond Clair

 Il reste deux problèmes sérieux que je rencontre avec le GAF. D'abord il a besoin d'un antiseptique pour le préserver des infections fongiques (j'ai employé la Listerine à 10%), et ensuite, dans une partie   de mes montages de Cladocères avec des embryons il y a une diffusion d’huiles dans le milieu, ruinant l'aspect de la préparation. Je pense que cela peut s'éviter en passant les matériaux chargés de lipides dans un bain alcoolique, et de nouveau à l'eau avant de les monter

040-gaf
041-gaf
Branchies d'un moustique, éclairage avec un Rheinberg à quadrants rouges et bleus.
Obj. x 10-GAF
Eclairage Oblique de l'antenne d'un copépode, obj. x 40 -GAF

 Mais, avant que vous vous engagiez dans la préparation et l’emploi du GAF vous devez vous rappeler que les résultats sont très semblables mais pas supérieurs au montage en fructose ou en PVA-G. Si vous trouvez du Karo ou du fructose dans votre supermarché vous n'avez pas besoin de GAF.
C'est la même chose si vous obtenez du PVA.

 Norland 61.-

Je ne suis pas un diatomologiste. Mais il est clair pour moi que ce sommaire doit inclure cette résine synthétique qui à un indice de réfraction de 1.58, la rendant utile pour le montage des diatomées. Elle est vendue pour réparer les pare brises "criqués" de voiture.
Probablement les résines de cyanoacrylate qui doivent être traitées aux UV (la lumière indirecte intense du soleil est une bonne source d' UV) pourraient avoir plus ou moins le même indice. Je ne les ai jamais utilisées mais ellessont très recommandée par des amateurs sérieux.

 

D’autres formules

 J'en ai discutté dans les articles de Micscape (parties 3 et 4) :

AG, glycérol alcoolique
FG, milieu de glycérol et fructose
FGL, glycérol, lactique et fructose

GLG, gomme arabique, acide lactique et glycérine
GG, Gomme glycérinée

FJ, Fructose gelée

Ils ont un bon comportement et sont utiles pour le travail à court terme. Mais ils ne durcissent pas bien, ils ont besoin d’être très soigneusement scellés , et ne sont en aucun cas meilleurs que ceux évoqués ci-dessus.


---------------------------------------------------

RÉSUMÉ

---------------------------------------------------

Ainsi, vous avez un milieu utile et nécessaire, mais provisoire
- Aw.
Quatre milieux d'élection pour l'amateur moyen
- FMM (solution de fructose faite maison) ou mieux

- Sirop commercial de Fructose de type Karo
,
- PVA-G

- NPM
- Gelée de Kaiser
Un milieu pour adultes :
- Gomme Damar
.
Nous avons aussi un milieu spécial pour les diatomologistes :
- Norland 61,
Trois bons milieux alternatifs
- PVA-L, (pour le moment on peut considérer que ses résultats sont similaires à ceux obtenus au PVA-G)
- PG
: difficile à sceller; pour certain sujets il est similaire au PVA-G), (pour le moment peut être indispensable pour les nématodes, on doit le comparer au PVA-G ou au PVA-L)
- GAF, à la gomme arabique, de résultat similaire au sirop de fructose mais un peu plus difficile à préparer.

 
NOTES :

J'ai préparé la plupart des milieux étudiés il y a plus de vingt mois. J’ai employé une solution à 10% de Listerine , c'est mon antiseptique préféré, pour les gelées et les milieux à la gomme arabique. Aucune des formules traitées à la Listerine n’a développé d' infections fongiques sauf la gelée de Fischer, qui l'a fait après qu'elle ait fondu pendant les chaleurs de l'été.

Si vous voulez un antiseptique plus traditionnel, et si vous pouvez l'obtenir, employez du phénol (interdite et dangereuse) à une concentration de 1%.

J'ai laissé la moitié de la  formule de von Apathy avec saccharose, et moitié de la Gelée de Fisher avec double borax, sans ajouter de Listerine à l'un ou l'autre. Les deux sont maintenant fortement souillés. Et je vous assure que l'odeur du Von Apathy n'est pas bonne.

 

REFERENCES :

Larry Leggs  : Slide making with sugar - pag 3:
Marcel Lecomte : SITE 
Jean Legrand : CONSTRUCTION D'UNE HOTTE DE SECHAGE
Jean Marie Cavanihac : A SAFE AND SIMPLE HEATER FOR GLYCERIN JELLY MOUNTING.

 

 



Vous pouvez retrouver l'Auteur de cet article au sein du groupe :

© MicrOscOpieS.com MicrOscOpieS.org Mikroscopia.com et les Auteurs.


Toute reproduction même partielle du site MicrOscOpieS.com ou des Articles du Magazine MicrOscOpieS est interdite sans l'accord du Propriétaire ou des Auteurs

© Tous droits réservés. MicrOscOpieS.com , MicrOscOpieS.org & Mikroscopia.com